> 文化专题 > 2014鲁迅对话雨果
读书 | 文学 | 艺术 | 历史 | 影像

普香:中国在雨果心中的重要性

来源:搜狐文化
杰勒德,普香 雨果研究专家、法国卡昂大学讲师
杰勒德-普香 作家、果研究专家、法国卡昂大学讲师


Victor Hugo et la Chine

雨果和中国

  Hugo et la Chine, c’est une longue, une très longue histoire qui ne peut être que rapidement résumée compte tenu du temps qui m’est imparti.

  雨果和中国之间有一个长长的故事,我今天三言两语其实并不能说清楚。

  Elle commence en Espagne, en juin 1811 : le jeune Victor a alors neuf ans. Avec sa mère et ses deux frères, il arrive à Madrid où son père, le général Léopold Hugo, vient d’être nommé gouverneur des provinces centrales. Victor Hugo est immédiatement ébloui par la splendeur du palais Masserano, notamment par son immense galerie où sont exposés deux vases de Chine d’une grandeur exceptionnelle. L’un des jeux de l’enfant consistera à y cacher souvent la petite Pepita, fille d’un marquis.

  这个故事从1811年6月的西班牙开始,小维克多•雨果那时九岁。他和他的母亲、两个兄弟到了马德里,他的父亲利奥波德•雨果将军刚刚在那里被任命为中部数省的省长。维克多•雨果一下就被富丽堂皇的马塞拉诺宫迷住了,他尤其喜欢宫中的长廊,那里摆放着两个精美的中国大花瓶。他喜欢玩的游戏之一就是把贝比塔,一个侯爵的女儿藏在那边。

  Désormais, la Chine ne quittera plus Victor Hugo.

  从此,中国再未曾远离雨果。

  C’est plusieurs centaines d’occurrences des mots « Chine » ou « Chinois » que l’on trouve dans toute son œuvre.

  在他的作品中出现了几百次“中国”或是“中国人”。

  La première apparaît dans un roman de jeunesse, Bug-Jargal, publié en 1826, et on ne sera pas surpris qu’elle renvoie à une pratique artistique que la France commence à découvrir à cette date. Marie, la fiancée de Léopold d’Auverney, s’extasie – je cite – devant « une basquina de satin chinois à grandes fleurs ».

  “中国”第一次出现在他年青时的小说《布格-雅加尔》中,出版于1826年。这反映了当时法国开始产生的一种艺术实践。利奥波德•杜万内的未婚妻玛丽——我要引用一下原文——看到“一条中国大花缎裙”时欣喜若狂。

  Et Victor Hugo se félicite dans sa préface des Orientales publiée en 1829 de vivre à une époque où, écrit-il, « les études orientales, n’ont jamais été poussées si en avant. Au siècle de Louis XIV, ajoute-t-il, on était helléniste, maintenant on est orientaliste. Il y a un pas de fait. Jamais tant d’intelligences n’ont fouillé à la fois ce grand abîme de l’Asie. Nous avons aujourd’hui un savant dans chacun des idiomes de l’Orient, depuis la Chine jusqu’à l’Égypte. »

  雨果在1829年出版的《东方集》序言中写道,他为生活在“东方学得到空前发展”的时代感到庆幸。他又说,“在路易十四时代,人们都在研究古希腊,今天大家都研究东方。这确实是进步了。从未有过这么多的学问家去挖掘亚洲这个大谜团。现在我们有每门东方语言的专家,从中国直到埃及。”

  Le vif intérêt qu’il éprouve pour la Chine et les Chinois pourrait être illustré en mentionnant certains sujets, certes rapidement esquissés, qui retiennent son attention. Citons, pêle-mêle, la politique, les navires, les faïences, la philosophie, la religion, les parfums, les pagodes, l’histoire, le mobilier, les proverbes, la musique, les vents, la peinture, la langue. Ce mot me sert de prétexte pour rappeler que c’est la fille de Théophile Gautier, Judith, qui a initié le poète à l’écriture chinoise. Elle lui a, en effet, dédicacé son recueil, Le Livre de jade, publié en 1867, et, avec l’aide d’un poète chinois exilé à Paris, elle a ainsi traduit le nom de Victor Hugo : « L’exilé triomphant, qui marche avec gravité, en disant de grandes choses immortelles ». Pour la remercier, Victor Hugo va transcrire le prénom de Judith en caractères chinois, et elle se plaira à dire qu’elle est la seule à posséder du chinois écrit par Victor Hugo !

  他对中国和中国人表现出了浓厚的兴趣,我们可以列举一些他关注的主题。比如说,政治、船舶、彩陶、哲学、宗教、香料、瓷偶、历史、家具、谚语、音乐 、风向、绘画、语言。泰奥菲尔•戈蒂耶的女儿朱迪特给了诗人中国文字的启蒙。她在1867年出版的文集《玉书》中给雨果写了题献。在一位流亡巴黎的中国诗人的帮助下,她这样翻译维克多•雨果的名字:“意气风发的流亡者,健步行来,说着不朽而伟大的事物。”为了表示感谢,雨果用中文写了她的名字,她很开心地说她是唯一拥有雨果写的中文的人!

  Plus sérieusement, la Chine est, pour Victor Hugo, le berceau de toute civilisation. Ainsi, il écrit dans Littérature et philosophie mêlées : « Comme le jour, la civilisation a son aurore en Orient. Peu à peu elle s’éveille et s’étend dans son vieux berceau asiatique. D’un bras, elle dépose dans un coin du monde la Chine avec les hiéroglyphes, l’artillerie et l’imprimerie, comme une première ébauche de ses œuvres futures, comme un immuable échantillon de ce qu’elle fera un jour. » Il renchérit notamment dans son roman L’Homme qui rit : « La Chine, écrit-il, a eu avant nous toutes nos inventions, l’imprimerie, l’artillerie, l’aérostation, le chloroforme ».

  中国对雨果来说是一切文明的摇篮。他在《文学与哲学论文集》中写道:“就像太阳那样,文明在东方升起。它一点点苏醒,在古老的亚细亚摇篮中发展壮大。它用一只臂膀把中国与象形文字、火炮、印刷术放在世界的一角,就像是她未来作品的第一幅草图,又像是她将要完成的一个永恒的样品。”他在长篇小说《笑面人》中进一步说:“像印刷术、火炮、气球和麻醉药这些发明,中国人都比我们早。”

  Et Victor Hugo qui veut, comme il le dit dans « Fonction du poète », préparer pour ses « frères » des « jours meilleurs », rêve d’une société idéale qui serait la rencontre des civilisation grecque et chinoise. La fin d’un paragraphe de William Shakespeare mérite d’être rapportée : « Ici Apollon, là le Dragon […]. Ces deux mondes appartiennent au goût suprême, et marquent ses deux pôles. À l’une des extrémités de ce goût, il y a la Grèce, à l’autre la Chine. »

  就像他在《诗人的职责》中说的那样,雨果想为他的“兄弟”准备“最好的时代”,他梦想着一个希腊文明与中国文明交相辉映的理想社会。我要引用一下《莎士比亚》某段的结尾:“这里有阿波罗,那里有龙(……)。这两个世界属于最高品位,是它的两个标杆。这品位的一端有希腊,那一端是中国。”

  Mais le poète rêveur est aussi un témoin de son temps. Il ne cesse de dénoncer la politique expansionniste de la France et de condamner ses interventions, par exemple en Italie ou au Mexique. Alors, il ne peut retenir son inquiétude, bien avant le saccage du Jardin de la Clarté parfaite par les troupes anglo-françaises : « Vous verrez, écrit-il dans Tas de pierres, que, de proche en proche, sous prétexte de civilisation, l‘Europe finira par casser la Chine. »

  爱幻想的诗人同时也是时代的见证人。他一直在揭露法国的扩张政策,谴责它在意大利和墨西哥的介入。因此,远在英法联军火烧圆明园之前,他就表露出了忧虑:他在《石头堆》中写道:“你们会看到,渐渐地,无任何文明的借口,法国最终会粉碎中国。“

  Heureusement, les poètes ne sont pas toujours devins !

  还好,诗人的预言并不全对!

  Je ne peux évidemment pas parler des relations entre Victor Hugo et la Chine sans évoquer ce qui constitue en quelque sorte l’acte fondateur de ces relations.

  在谈论雨果和中国的关系时,我当然得提到这些关系的思想起源。

  Le fidèle défenseur des peuples et des libertés individuelles est dans sa maison d’exil, Hauteville House, au milieu de l’océan, à Guernesey, en novembre 1861. En lisant le journal local il apprend qu’un an plus tôt, –je cite – « deux bandits sont entrés dans le Palais d’été » et qu’ils l’ont pillé, incendié. Sa plume se fait alors aussi acérée que lorsqu’il fustigeait les agissements de Napoléon-le-petit dans Châtiments. Après avoir rappelé les beautés de cette merveille du monde, que tous les trésors des cathédrales occidentales n’auraient jamais égalé, il a ces mots ironiques : « Nous européens, nous sommes les civilisés, et pour nous les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie. » Une bonne partie de ce scandaleux butin est depuis 1863 exposé au château de Fontainebleau dans ce que l’on appelle le musée chinois de l’impératrice Eugénie.

  1861年11月,人民和个人自由的忠实捍卫者正住在他流亡时的居所,大西洋上的根西岛上的高城居中。在读当地报纸时,他知道了一年前——我要引用一下——“两个强盗闯入了夏宫”,他们在那里抢劫,放火。他的文笔一如在《惩罚集》中抨击小拿破仑时那么犀利。在回顾了这个世界奇迹之后,它的美丽西方大教堂的珍宝永远无法与之相比,他写了如下讽刺之言:“我们欧洲人是文明人,中国人在我们眼中是野蛮人。这就是文明对野蛮所干的事情。”这次洗劫的战利品有好一部分自1863年里展出在枫丹白露欧仁妮王后的中国博物馆里。

  Avec beaucoup plus de temps, j’aurais pu signaler les ouvrages qui évoquent la Chine et qui sont conservés dans la bibliothèque de Hauteville House : par exemple, des traductions de pièces de théâtre, de nouvelles, de contes, de poèmes de l’époque Thang, et même un livre anonyme imprimé en chinois sur papier de riz. J’aurais pu aussi présenter la décoration de cette maison d’exil. Chacun aurait été étonné de l’importance que Victor Hugo y a accordée à la Chine avec de nombreux bibelots, tentures, chiens Fô, lanternes, panneaux en laque, vases, cadres, horloges, bahuts, etc., etc. On sera sans doute surpris d’apprendre qu’en dépit de sa magistrale condamnation du sac du palais d’été, Victor Hugo, tellement épris de « chinoiseries », n’a pas pu résister à l’achat de tout un lot, je cite son Carnet, « de soieries de Chine vendu par un officier anglais qui était de l’expédition et qui l’a pris au palais d’été de l’empereur de la Chine ». Peut-être l’une de ces soieries représentait-elle ce qu’il décrit dans son roman Les travailleurs de la mer : un requin qui mange un crocodile qui mange un serpent qui mange un aigle qui mange une hirondelle qui mange une chenille.

  如果我有更多的时间,我会谈谈在高城居书房里保存的那些提到中国的作品:比如,唐代戏曲、小说、故事、诗歌翻译,甚至有一本用米纸印制的无名中文书。我也可以展示这幢流亡居所的装饰。每个人都会为中国在雨果心中的重要性感到震惊,他有那么多的中国小摆件、帷幔、瑞狮、灯笼、漆制墙板、花瓶、画框、时钟、橱柜等等等等。那你可能也就不会惊讶于发现,虽然他严厉谴责了火烧圆明园,可由于他对“中国器物”的深深迷恋,他还是忍不住买了一份赃物,在《记事本》中他提到了,“买到一个远征归来的英国军官在中国皇帝的夏宫中得到的中国丝绸”。可能其中一条丝绸表现了他在《海上劳工》中的描写片段:(在最近的那次战争中,一件从中国皇帝的宫殿里抢到的丝织品上,) 一条鲨鱼在吃一条鳄鱼,鳄鱼在吃蛇,蛇在吃鹰,鹰在吃燕子,燕子在吃毛虫。

  Qu’il me soit permis, pour finir, de dédier à toutes les étudiantes qui apprennent la langue de Victor Hugo, ce poème écrit à Paris le 1er décembre 1851, intitulé « Vase de Chine » et adressé « à la petite Chinoise Y-Hang-Tsei » :

  请允许我在最后,向学习雨果的语言的学生,献上雨果在1851年12月1日于巴黎写的这首诗,题名《中国花瓶》,副题为“赠中国小姑娘易杭彩”:

  你,来自茶国的小妹,/你做的梦又奇又美:/天上有座大城崔巍,/中国是天城的城郊。/姑娘,我们巴黎昏暗,/你在寻找,天真烂漫,/找金碧辉煌的花园,/以及孔雀开屏美妙;/你笑看我们的天顶;/有小矮人高高兴兴,/对着你瓷白色眼睛,/把纯洁的蓝花轻描。

  « Vierge du pays du thé,

  Dans ton beau rêve enchanté,

  Le ciel est une cité

  Dont la Chine est la banlieue.

  Dans notre Paris obscur,

  Tu cherches, fille au front pur,

  Tes jardins d’or et d’azur

  Où le paon ouvre sa queue ;

  Et tu souris à nos cieux ;

  À ton âge un nain joyeux

  Sur la faïence des yeux

  Peint l’innocence, fleur bleue. »

  Gérard POUCHAIN

  杰赫•布山

cul.sohu.com true 搜狐文化 http://cul.sohu.com/20141020/n405295575.shtml report 10864 杰勒德-普香作家、果研究专家、法国卡昂大学讲师VictorHugoetlaChine雨果和中国HugoetlaChine,c’estunelongu
(责任编辑:UC004)

我要发布

  • 热点视频
  • 影视剧
  • 综艺
  • 原创
锦绣缘

同步热播-锦绣缘

主演:黄晓明/陈乔恩/乔任梁/谢君豪/吕佳容/戚迹
神雕侠侣

大结局-神雕侠侣

主演:陈晓/陈妍希/张馨予/杨明娜/毛晓彤/孙耀琦
封神英雄榜

同步热播-封神英雄榜

主演:陈键锋/李依晓/张迪/郑亦桐/张明明/何彦霓

六颗子弹

主演:尚格·云顿/乔·弗拉尼甘/Bianca Bree
龙虎少年队2

龙虎少年队2

主演:艾斯·库珀/ 查宁·塔图姆/ 乔纳·希尔

《奔跑吧兄弟》

baby14岁写真曝光

《我看你有戏》

李冰冰向成龙撒娇争宠

《明星同乐会》

李湘遭闺蜜曝光旧爱

《非你莫属》

美女模特教老板走秀

《一站到底》

曝搬砖男神奇葩择偶观

搜狐视频娱乐播报

柳岩被迫成赚钱工具

大鹏嘚吧嘚

大屁小P虐心恋

匆匆那年第16集

匆匆那年大结局

隐秘而伟大第二季

乔杉遭粉丝骚扰

The Kelly Show

男闺蜜的尴尬初夜

我来说两句排行榜

客服热线:86-10-58511234

客服邮箱:kf@vip.sohu.com